Réserver
Maintenant


Quartier Riad Zitoune Jdid 49 Kaa El Houma
40000 Marrakech Medina Maroc
contact.riadhouma@gmail.com
Tél +212(0)524387032 GSM +212(0)637874239

C’est en août 2010 que je suis tombé amoureux de ce riad, mes différents voyages à travers le Maroc m’ont donné l’envie de créer une Maison d’hôtes afin de partager et faire découvrir ce magnifique pays.
Le riad est idéalement bien placé, dans un secteur calme, sécurisé et très facile d’accès, à 60 mètres d’un grand parking gardé.
Il est situé à côte du palais Bahia et l’incontournable place Jemma El Fna n’est qu’à 7 minutes par un accès direct « le Riad Zitoune » réputé pour ses commerçants et son artisanat.
Le riad a connu plusieurs fois des travaux mais il restait en état de chantier. Après une étude sérieuse, l’absence de fondation et l’instabilité de celui-ci m’ont amené à le reconstruire entièrement.
Le riad fait l’angle de deux derb (rue) et est adossé à trois autres riads, sa reconstruction avec des réelles fondations et une structure robuste et autoporteuse le rendra indépendant de ses voisins, en traitant également les problèmes bien connus des propriétaires de riad de la Médina, notamment remontée d’humidité, assainissement, nombreux entretiens dûs à des édifices instables, mon objectif étant de le reconstruire traditionnellement afin qu’il conserve son âme.
Fin mai 2011 premiers coups de pioche !
Et oui il sera entièrement « grignoté » à la pioche et à la masse, (photo 1 2 3 4) aucune machine et encore moins d’engins sur le chantier, la difficulté réside à ne pas déséquilibrer le riad et préserver celui des voisins, l’ensemble se tenant par leur masse.
En dix semaines nous avons évacué plus de 200 m3 de terre et gravats, entièrement à la main et transportés à dos d’ânes et leurs carrioles. (photo 5)
A peine démoli nous commençons les fondations, le riad sera porté par 36 poteaux enfouis de 2.5m de profondeur. (photo 6)
Les matériaux : sable, cailloux, ciment, fers à béton et planches de coffrage se fera encore avec les ânes, (sous le même rythme , la journée et une partie de la nuit). (photo 7 8 9 10)
Sans oublier les pauses couscous, (photo 11) pour tout le monde !!! (photo 12)
AOUT 2011 dalle du 1er étage : approvisionnement, étaiement, structure et coulage « à la main » bien sûr. (photo 13 14 15 16)
SEPTEMBRE 2011 la dalle de la terrasse est terminée. (photo 17 (photo 18)
OCTOBRE 2011 construction des murs de la terrasse, escaliers et assainissement (photo 19 20 21)
NOVEMBRE 2011 Après 15 jours d’arrêt pour la fête de l’Aid reprise des travaux : dalle RDC et cloisonnage. En faisant l’implantation des cloisons les volumes se créent et j’imagine déjà la décoration, un côté sympa et motivant, même si la route est encore longue. (photo 22 23)
A bientôt pour la suite…
…Me revoilà après 4 mois de poursuite des travaux.
DECEMBRE : les cloisons sont finies ainsi que la pose des pré-cadres pour les portes et les fenêtres.
JANVIER : distribution électrique, plomberie, production d’eau chaude (photo 24 25 26) et climatisation. Les maçons poursuivent à l’intérieur : piscine, cheminée, finitions. (photo 27 28 29)
FEVRIER : les plâtriers arrivent et peu à peu le gris cède la place au blanc, les arches du patio se dessinent, (photo 30 31) les plafonds se dressent (photo 32 33 34) et quel plaisir de créer avec eux quand tout semble possible … (photo 35 36)
Pendant ce temps l’isolation, l’étanchéité (photo 37) et le format de la terrasse se créent avec la vue sur l’atlas en fond d’écran (photo 38)
MARS : les deux façades sont échafaudées, dressées et prêtes à recevoir le tadelakt. (photo 39 40 41)
Ce mois sera le mois du choix des sols, des couleurs (photo 42) et de la menuiserie.
Les matériaux traditionnels seront utilisés : tadelakt , zellig (photo 43) , bejmat (photo 44) , fer forgé (photo 44a ) , boiseries en cèdre, plâtre sculpté (photo 45) …Par choix le riad sera entièrement réalisé par des artisans au savoir faire ancestral qui confère aux riads et à la médina sa magie, ses couleurs et son bien-être chaleureux. Néanmoins un choix significatif va être pris quant à l’atmosphère et au style de ce riad qui bien que dans un style typiquement marocain proposera une atmosphère épurée et sobre.
Après quelques semaines de travail des artisans, le riad trouve ses couleurs. L’éclairage soigné et subtile met en valeur les formes et donne une ambiance magique et crée l’harmonie et l’équilibre.
La tradition revisitée par la modernité.
La fin des travaux se profile, inchallah !